La poule: nouvelle idole de nos villes

Dans le cadre d’une stratégie de développement durable, bon nombre de municipalités encouragent ses habitants à l’adoption d’un élevage de poule.

Il est vrai que la poule offre de nombreux avantages qui pourraient à long terme favoriser entre autres la baisse de polluant et l’apport d’engrais chimique dans les cultures.

Pour le particulier la poule offre plusieurs avantages indéniables :

-elle va vous débarrasser de plusieurs centaines de kilos de déchet organique et en plus de cela elle va vous fournir de bons oeufs, que demander de plus?

Si en plus de cela vous avez la chance d’avoir un potager, alors là c’est le jackpot!

La poule, à condition bien sûr que vous la laissiez gambader quelques heures par jour, va se charger de manger tous les petits insectes néfastes à votre jardin, limace, chenille, larve en tout genre, et se délectera volontiers de ces petits insectes.

D’autres parts la poule via ses déjections va fertiliser votre sol, deux poules sont par exemple largement suffisante pour fertiliser un potager de 100m² et ainsi se passer de tout engrais chimique ou organique.

Pour résumer, la poule mange vos déchets et vous donne de bons oeufs, mais fertilise également votre potager pour vous permettre de faire pousser de bons et gros légumes.

La poule devrait vraiment avoir sa place dans chaque foyer d’autant plus que c’est un animal très sociable et cohabitent parfaitement avec les enfants oui les animaux de compagnie.

Le coût annuel pour faire vivre deux volailles si vous n’avez pas de déchets à leurs données est intérieur à 50euros par ans.

Il faudra ajouter à cette somme le cout du poulailler qui s’élève pour les moins chers d’entre aux à 100euros ou vous pouvez également décider de le construire vous-mêmes, vous trouverez des plans ici, l’élevage de poules et comme vous pouvez le voir clairement bon marché.

Largement implanter en campagne, et ce depuis plusieurs siècles, l’élevage de poule commence à peine à démarrer dans les grandes villes.

Il est à noter qu’il est préférable d’avoir un jardin pour accueillir convenablement des poules, 100m² est largement suffisant, c’est pourquoi bon nombre de municipalités on décidé de mettre quelques élevages de poules en communs sur des espaces autrefois destinés aux jardins ouvriers.

Les déchets sont apportés par tous les riverains est les oeufs sont équitablement répartis entre eux, les zones de compostage sont également des alliés fidèles des élevages de poules, car ils viennent en complément pour accueillir l’éventuel excès de nourriture proposé aux poules.

poulailler

Certaines races de poules sont parfaites pour ce type d’élevage notamment les poules rousses, ce sont de bonne pondeuse, environ 320 jours de ponte par ans , elles sont également très robuste et relativement résistante aux maladies et parasites.

Le fait de rajouter un coq à l’élevage n’est pas très recommandé dans les grandes villes, le cri du coq au lever du soleil auront top fait de mettre à mal la bonne humeur de vos voisins.

Vous l’aurez compris l’élevage de poule est un must have pour tout être humain un peu écolo en phase avec son époque.

Vivre dans une cabane à l’année bon plan ou calvaire?

Beaucoup d’entre vous on déjà envisagé de se retirer loin du brouhaha de la vie moderne, quoi de mieux dans ce cas que de vivre en pleine nature dans une cabane.

Le lieu est propice à l’introspection, la méditation, la réflexion et sur le pourquoi de son existence.

Si cette expérience peut être très enrichissante sur quelques jours, certains souhaitent parfois qu’elle dure toute une vie et décide de s’installer définitivement dans une cabane au fond des bois.

Il est très important quand on commence cette démarche de se poser les bonnes questions avant tout:

Désirez-vous vivre avec de l’énergie électrique, de nos jours beaucoup d’appareils devenus indispensables fonctionnent à l’énergie.

une cabane dans les bois

La question de la nourriture doit se poser en première lieue.

Certains types de nouveau Robinson, les moins extrémistes, font leur stock de nourriture avant de partir et vive donc pendant plusieurs mois de leurs provisions.

D’autres au contraire décident de s’approvisionner sur place, l’eau est bien souvent disponible dans bon nombre de milieux naturels, mais la nourriture elle est bien plus difficile à trouver.

Nos besoins journaliers en protéine, glucide, etc ne nous permettent pas de nous nourrir exclusivement de plantes et autre végétaux.

Il vous faut donc chasser pour pouvoir manger de la viande et cela ne s’improvise pas, de nombreux aventuriers du dimanche se sont vus rapidement dépérir faute de n’avoir pu se nourrir correctement.

L’énergie, l’alimentation, l’eau, mais aussi le chauffage pour certaines régions froides sont les points essentiels à étudier avec soins avant d’envisager un départ pour la cabane au fond des bois.

L’autre point essentiel est bien entendu votre habitat, j’ose imaginer que vous désirez construire votre propre cabane et vous êtes d’ailleurs peut-être déjà à la recherche de plans pour construire votre cabane.

Allez jetez un petit coup d’oeil sur ce site, c’est un dessinateur professionnel qui propose aux particuliers des plans de constructions de cabane, simple de fabrication et particulièrement robustes.

Certains y on très bien réussi, mais d’autres sont rapidement revenu de leur expédition ou sont tout simplement devenus des ermites négligeant jusqu’aux plus simples règles d’hygiène, ils sont redevenus en quelque sorte des hommes primitifs.

Si malgré toutes ces mises en garde vous décidez tout de même de tenter l’expérience et bien, allez-y, mais évitez si possible d’y aller seul.

Cette expérience est tellement plus enrichissante quand on peut la partager en famille et pourquoi pas faire gouter à vos enfants les joies d’un mode de vie simple et naturelle.

À coup sûr, cette expérience vous en ressortira grandi, la réflexion sur soi-même et sur la société de consommation vous laissera des certitudes sur le mode de vie que vous allez adopter.

À n’en plus douter, décider de partir vivre dans une cabane n’est clairement pas une décision à prendre à la va-vite, mais peut très certainement changer la vie et sa perception pour toujours.

Le développement durable